Une communauté nouvelle surgie dans la prière sous le souffle de l'Esprit Saint
Documents écrits

Les Pauvres de Saint-François
Les Pauvres Dames de Saint-François

Noël de paix !

"Qu'il est beau de voir courir sur les montagnes le messager qui annonce la paix, le messager de la Bonne Nouvelle qui annonce le salut, qui vient dire à la cité sainte: il est Roi, ton Dieu!" (Is 52, 7-9).

Isaïe annonçait ainsi la venue de Jésus, le Messie promis à la terre, celui qui devait réaliser et même combler l'espérance de l'humanité, celui qui vient habiter chez les siens.

Les anges de Dieu annoncent son arrivée, remplissant de leurs louanges sonores le ciel étoilé: "Gloire à Dieu au plus haut des cieux! Paix sur la terre aux hommes qu'il aime!"

La Bonne Nouvelle de sa venue est révélée à des pauvres, à des bergers qui veillaient dans la nuit à la garde de leurs troupeaux. "Un Sauveur vous est né, c'est le Christ Seigneur!"

Ces pauvres se mettent à sa recherche… pour enfin trouver Marie et Joseph, et le nouveau-né couché dans la mangeoire! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le Seigneur Dieu qui nous est apparu: il s'est rendu visible à nos yeux en la personne de ce nourrisson couché dans cette mangeoire. C'est lui, le Christ Seigneur, le Prince de la paix! Ils le voient de leurs yeux, s'émerveillent et l'accueillent par la foi, et s'en retournent tout joyeux témoigner de ce qu'ils ont vu et entendu, en louant et glorifiant Dieu.

Viens, Seigneur Jésus! Car Noël est plus que jamais nécessaire! Alors que partout on s'affaire avec fébrilité à échafauder des sociétés qui dépouillent Dieu de ses droits, le divin Messager de paix interpelle encore et toujours et convoque tous et chacun à lui construire en son cœur cette maison de paix où il puisse habiter, à lui reconnaître en nos cités humaines sa vraie place pour régner et gouverner, car il est, lui, le fondement même de la justice et du droit.
Aujourd'hui, la Bonne Nouvelle est toujours annoncée à tous les peuples, et tous ceux qui en ont soif s'en abreuvent pour la joie de leur cœur. Et grandit ainsi l'espérance en un ciel nouveau et une terre nouvelle où il n'y aura plus de pleur ni de cri ni de peine, mais débordement de joie, éternité de délices. Alors Dieu sera tout en tous.

Les Pauvres de Saint-François et Les Pauvres Dames de Saint-François vous remercient sincèrement du soutien de votre prière et de votre aumône. Puisse l'Enfant Jésus et sa divine Mère vous combler de grâces et de bénédictions.

Jacques Roy, berger                                               France Sanscartier, bergère

Version à imprimer (PDF)