Une communauté nouvelle surgie dans la prière sous le souffle de l'Esprit Saint
Documents écrits

Noël 2012

Les Pauvres de Saint-François
Les Pauvres Dames de Saint-François

Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté !

La fête de Noël est particulièrement chère aux chrétiens, car le mystère de la Nativité du Seigneur Jésus est aussi le mystère de la sainte Pauvreté évangélique qui triomphe en cette nuit de Noël dans l'humble étable de Bethléem.

Le Dieu invisible, éternel et tout puissant se rend visible à nos yeux. Il vient naître petit enfant, faible et démuni, dans la plus grande pauvreté. Jésus, le Verbe de Dieu, se fait homme, l'un de nous, Dieu avec nous. De riche qu'il était, il se fait pauvre pour nous, afin de nous enrichir par sa pauvreté. La plus belle manifestation de la pauvreté du Christ est à trouver dans son entier abandon à la Volonté de son Père, dans sa parfaite obéissance à l'Esprit Saint. Voilà le modèle que nous devons chercher à imiter et à reproduire en notre vie.

Jésus a placé la Pauvreté en tête de son Sermon sur la montagne: "Heureux les pauvres de cœur, car le Royaume des Cieux est à eux" (Mt 5, 3); il l'établissait ainsi gardienne et fondement de toutes les vertus, faisant d'elle la clé du Royaume des cieux.

François d'Assise fit la découverte du Christ pauvre et sa vie en fut transformée. L'Église entière allait en être renouvelée. François chérissait plus que tout cette "Dame Pauvreté" qui le configurait au Christ, et au Christ crucifié. Notre cœur doit sans cesse aspirer à cette même rencontre du Christ pauvre qui nous pousse à tout quitter pour acheter ce trésor, la sainte Pauvreté, elle qui fait de ses disciples des instruments aptes à saisir les désirs de l'Esprit et à vivre libres sous sa mouvance.

Si tous ne sont pas appelés à vivre radicalement la Pauvreté évangélique, l'interpellation du Seigneur Jésus à la pauvreté de cœur, par contre, s'adresse à tous. Car c'est au prix de la pauvreté de cœur que se conquiert le Royaume, qui est accordé dès cette vie à ceux qui savent se détacher, se dépouiller des biens de la terre pour offrir au Seigneur un cœur libéré de toute attache et de toute convoitise, disposé à accueillir dans une bonne terre sa Parole de vérité.

"On ne peut atteindre Dieu ici-bas qu'en s'agenouillant devant la crèche de Bethléem et en l'adorant caché dans la faiblesse d'un enfant", nous rappelle le Catéchisme de l'Église catholique que nous sommes appelés à approfondir en cette Année de la foi. Qu'en ce temps béni le Seigneur Jésus ravive en nous la joyeuse espérance en ses promesses, la tendresse de son amour et sa paix ineffable.

Les Pauvres de Saint-François ainsi que les Pauvres Dames vous remercient du fond du cœur pour le soutien tangible accordé à l'Oeuvre par vos prières et vos aumônes. Nous nous faisons un devoir et une joie d'implorer la bénédiction du Seigneur sur vous-mêmes, sur vos familles et vos entreprises.

À chacun de vous, un Saint et Joyeux Noël! Et que l'Année 2013 soit marquée par la redécouverte de la sainte Pauvreté qui est la marque des vrais disciples du Christ.

Jacques Roy, berger                                               France Sanscartier, bergère


Version à imprimer (PDF)